MARATHON

42,195 KM

Un article sur le marathon oui, j'aurai pu faire un article comme tout le monde sur le running et la meilleure façon de courir, ou encore la meilleure façon de positionner ses mains pour enchaîner les km, blablabla. Beaucoup de blogs se chargent déjà de cela.

Je préfère vous parler d'un sport, que dis-je une épreuve mythique qui fascine, rien que l'évocation de cette distance peut en faire frémir plus d'un. Ce sport paraît assez fermé de prime abord par l'importance des qualités physiques requises. Mais partons du principe que courir, ça tout le monde sait faire. A partir du moment ou l'on sait marcher on est censé savoir courir. Que vous soyez essoufflé au bout de 50m ou de 42,195 KM peu importe vous savez courir. Alors vous voici prêt pour un marathon... Bon bien sûr ce n'est pas aussi simple que ça. Courir sur des distances comme celle-ci nécessite un entraînement et du matériel spécifique, mais je vais vous montrer que vous pouvez le faire. 

 

Avant de vous lancer dans une si belle aventure qu'est le marathon, il y a quelques pré-requis. En premier lieu avant de vous lancer, allez faire un point complet avec votre médecin, ostéopathe, podologue ou encore cardiologue pour être sur que vous n'avez aucune contre-indication à la pratique de la course.. Si le check-up ne révèle rien de particulier et que votre médecin vous signe votre certificat médical, alors la prochaine étape est de vous rendre chez un vendeur spécialisé de chaussures de courses. Vous ne pourrez pas vous aligner avec de simples baskets sans amorti. La course est un sport très traumatisant pour le corps, votre foulée va évoluer durant la course en fonction de votre fatigue. Il vous faudra donc peut être des semelles orthopédiques, ainsi que des manchons de compressions.

 


Une fois ces étapes préalables passées avec succès, il vous faut désormais définir un objectif réalisable en rapport avec vos capacités bien sûr, comme par exemple « finir en moins de 2h30 » (chapeau bas si c'est le cas), ou bien « entre 4H et 4h30 ». Mais quelque chose en adéquation avec votre volume d'entraînement et vos capacités physiques. Je pense que nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne et malheureusement si vous n'êtes pas kenyans ou éthiopiens la perspective de se rapprocher des 2h risque de s'éloigner assez rapidement.

Adaptez vos entraînements avec votre cadre de vie. Un entraînement trop intensif peut empiéter sur votre vie de couple ou familiale et cela aura plutôt un effet néfaste. Comme dans tout sport avant d'être bien physiquement, il faut être bien dans sa tête.

 

L'effet de mode du running est en plein boom depuis des années. C'est donc possible que votre conjoint(e) partage cette même passion, cela rend d'avantage plus attrayant la perspective d'aller courir à deux, mais n'oubliez pas que son objectif n'est peut être pas le même que le vôtre.

Je conseille sur le début de l'entraînement de courir avec de la musique, cela motive un peu plus et c'est moins ennuyant. A titre d'information, voici ci-contre la playlist avec laquelle je cours. Par contre je conseille de retirer les écouteurs et la musique à deux ou trois mois du marathon afin de vous mettre en conditions réelles, car le Jour-J vous n'en aurez pas!

Ma playlist perso lorsque je cours, vous pouvez l'essayer et voir si elle vous correspond.


 

 

En ce qui concerne le choix de la course, s'il s'agit de votre objectif annuel, vous pouvez choisir une destination exotique ou une ville que vous avez toujours rêvé de visiter. Vous pouvez également décider de vous lancer à l'assaut des 6 World Marathon Majors, c'est à dire les 6 marathons ayant la plus grande renommée mondiale (Tokyo, Boston, Londres, Berlin, Chicago, New York).

enchaînez les kilomètres en variant les paysages
enchaînez les kilomètres en variant les paysages

La date du marathon approche désormais à grand pas! Ne stressez pas, si vous avez suivi votre programme d'entraînement vous êtes prêt.  A J-1, préparez vos affaires convenablement afin que le matin de la course vous n'ayez qu'à vous concentrer sur votre nutrition et votre préparation mentale. Une fois aligné sur la ligne de départ, vous vous retrouverez au milieu d'une foule de coureurs qui eux aussi sont venus affronter cette distance mythique de 42,195 KM. Une fois le départ donné, essayez de garder la même allure tout au long de la course, pour ça, aidez vous de votre montre ou bien d'un cardiofréquencemètre. Il vous faudra garder votre lucidité, l'ambiance autour de l'épreuve peut être assez grisante et donc vous pouvez avoir tendance à partir peut être légèrement trop vite par rapport à ce que ce que vous avez l'habitude de faire et cela peut vous mettre en danger pour la suite de la course. Un marathon c'est une épreuve d'endurance et c'est très long, il faut donc gérer son effort mais également ses ravitaillements. Vous allez brûler énormément de calories pendant toute la durée de l'épreuve qu'il va falloir combler pour que votre organisme continue de fonctionner à plein régime. J'ai déjà connu la sensation de fringale et c'est quelque chose d'assez désagréable, et c'est très dur de repartir après.. Hormis cela lorsque l'on évoque le marathon on parle aussi souvent du "mur des 30". En réalité ce fameux mur intervient entre les 30 et 35ème kilomètres, C'est effectivement quelque chose qui apparaît fréquemment. Il s'agit d'une barrière psychologique et physique qui "coupe les jambes", Certains sont obligés de ralentir voire de marcher pour pallier à ça. En général cela correspond à l'épuisement des réserves de glycogène soit une panne du carburant musculaire. Mais si vous cela vous arrive c'est que vous êtes proche de la fin donc accrochez-vous et cela devrait aller.

Les derniers mètres se font sur la plupart des marathons avec une belle ambiance. Nombreuses sont les personnes qui viennent applaudir les courageux coureurs qui viennent de se dépasser pour finir ce marathon. Il est donc probable que vous soyez dans une certaine euphorie au moment de couper la ligne d'arrivée...

Savourez pleinement ce moment de joie, vous l'aurez bien mérité, après toutes ces souffrances ressenties.

 

Look :

Les puristes vous diront que vous n'avez besoin que de chaussures et un short, tee shirt. Effectivement le matériel pour courir n'est pas conséquent, un tee shirt léger avec une matière agréable, une bonne paire de chaussure et n'hésitez pas à prendre une casquette et des lunettes de soleil, cela peut vous éviter les coups de chaud.

 

Budget :

Frais d'inscription entre 60 et 100 € en moyenne suivant la notoriété du marathon, mais pour certains. comptez plus de 400 €.

Pour une bonne paire de running capable de tenir sur longue distance, comptez au bas mot 150 €.

 

Voici d'ailleurs quelques modèles de chaussures parfaites pour le marathon :

Adidas adizero adios Boost (la chaussure des coureurs qui visent moins de 3h)

Asics Gel Nimbus 15 (la plus confortable)

Brooks Racer ST5 (le meilleur rapport qualité/prix)

New Balance 1080 V4 (plutôt pour les coureurs lourds)

Saucony Triumph 11 (possède un excellent amorti)

 

Marathon à faire :

New York (pour le mythe)

Berlin (pour les chronos)

Paris (pour la beauté de la ville)

Bordeaux (parce que de nuit)

Tokyo (pour sa renommée)

 

Sportifs à suivre :

Eliud Kipchoge

Kenenisa Bekele

Wilson Kipsang

Ghirmay Ghebreslassie

Paula Radcliffe

 

Notation :

 

Sensations :

2/5

de belles sensations sont à ressentir

Facilité d'exercice :

5/5

où vous voulez, quand vous voulez, vous pouvez pratiquer

Compétences requises :

2/5

quelques compétences physique requises

Danger/risque :

1/5

Vous risquez seulement de finir sur les rotules.

Budget:

4/5

sport peu cher


 

En commentaire vous pouvez également partager votre propre expérience.

Écrire commentaire

Commentaires : 0